LA RADIO JIIDA DE BAKEL, A L’EFFACEMENT DES FRONTIERES ENTRE LES PEUPLES DU MALI, DU SENEGAL ET DE LA MAURITANIE

 

Un thème ne pourrait pas susciter au tant d’intérêt que celui débattu en cette onzième édition de l’anniversaire de cette radio transfrontalière qu’est JIIDA, polarisant les trois pays de l’Afrique de l’Ouest unis par un destin commun que sont le Mali, la Mauritanie et le Sénégal. Pour un anniversaire avec la présence de ces pays, sur la thématique abordée, on peut dire sans risque d’être démenti qu’il a été bien arrosé. Pour une Afrique unie et solidaire, avec ce onzième anniversaire de la radio JIIDA de Bakel, il faut le dire les perspectives sont bonnes et les bases sont jetées pour une intégration des peuples et des cultures afin d’emboiter le pas aux décideurs que non seulement l’unité africaine est d’actualité mais elle est à l’ordre du jour et qu’il urge de la matérialiser pour qu’enfin les barrières que les colonisateurs ont imposé à nos peuples tombent définitivement.

Le but recherché à travers ce festival est d’effacer les frontières entre ces pays et entre les peuples où chacun se sent vraiment chez lui sans aucune contrainte ni aucune tracasserie. L’unité africaine ne se discute pas dans les salons feutrés d’un hôtel de cinq étoiles exclusivement réservée aux dirigeants, il faut des actes concrets sur le terrain avec des messages qui transcendent toute appartenance à une communauté ou à une quelconque nationalité susceptible d’attiser toute idée xénophobe ou ethniciste. Avec le thème abordé à savoir le rôle de la radio communautaire en zones transfrontalières, JIIDA FM Bakel a pris le large et se place comme étant une radio qui a fini de ressouder les liens intacts entre les peuples qui vivent sur le long du fleuve Sénégal, unis par un destin commun pour relever ensemble les défis du développement qui les interpellent au tant qu’ils sont.

 L’OMVS (Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal) est venue pour parachever cette œuvre de cohésion sous-régionale à travers le fleuve pour une unité des peuples et une synergie d’action pour assoir un développement durable qui a coup sûr aboutira à une économie solidaire entre ces peuples qui ne peuvent pas vivre séparément de part leur position respective. Il faut mettre à l’actif de JIIDA FM Bakel, ce jumelage triangulaire entre Bakel au Sénégal, Kayes au Mali et Sélibabi en République sœur de la Mauritanie, une vraie imagine de l’intégration sous-régionale à visage humain.

L’entente cordiale entre les habitants de cette zone est et demeure un impératif car ayant les mêmes similitudes économiques, géographiques, cultuelles et même environnementales puisqu’une zone propice à l’agriculture et ces derniers restent des grands agriculteurs dans l’âme. Leurs préoccupations majeurs demeurent aujourd’hui la réalisation des projets de l’OMVS pour faire de leurs terroirs le grenier de l’Afrique Occidentale Subsaharienne d’une agriculture toutes saisons pour contribuer au développement de nos pays respectifs qui ne demandent que çà d’ailleurs. Maintenant faudrait-il que l’OMVS s’y mette pour réaliser ce projet si cher aux chefs d’Etats de ces pays frères.

JIIDA FM Bakel s’y est mise depuis toutes ces années, elle est porteuse de voix, elle l’a faite de fort belle manière mais elle ne conçoit pas de plan de développement ,reste maintenant aux états de le faire et pour que le message passe et atteigne leur cible, JIIDA va jouer sa partition au profit des habitants de ces trois pays en faisant de la sensibilisation, de la mobilisation ,de l’éducation, et de la promotion et bien entendu de l’information; l’une des missions essentielles de son existence. A l’opposé de la radio mille collines du Rwanda en 1994 qui a été à l’origine de l’épuration ethnique entre tutsie, hutu et batwa en son temps au niveau de la région des grands lacs faisant au passage des milliers de morts à cause d’une information xénophobe diffusée sur les ondes de cette radio transfrontalière .

 Abdoulaye TIMERA (Envoyé spécial à Bakel)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site