Le Cesti s’engage à associer lLe Cesti s’engage à associer les radios communautaires

Le Cesti s’engage à associer les radios communautaires Vingt cinq cadres des radios de proximité venus dans treize pays africains sont en conclave au Cesti pour participer à une formation dont l’objectif vise à améliorer la nécessité de changement d’agir entre la base et le sommet. Après une semaine de dur labeur pour les participants de la troisième édition de la formation supérieure en radios rurales et communautaires. Enfin l’ouverture officielle de cette session a vécu .C’était dans une ambiance à bon enfant que la cérémonie s’est déroulée dans les locaux du Cesti ce mercredi 02 sept. 2008, sous la présidence de la directrice du Cesti, du1er conseiller de l’ambassade de Suisse et du directeur d’Intermédia consultant Afrique. De prime abord, l’habillement des participants seul suffit pour te faire comprendre de l’événement, différent des jours précédents où ils ont l’habitude d’entrer tranquillement en salle, suivre les cours. D’un moment l’assistance a observé un silence de cathédrale, une façon de prêter une attention aux invités. La directrice du Cesti Madame Eugénie Aw assise au milieu de la table, bien entourée par les deux couleurs blanche et noire, il s’agit de Martin Faye et de Christian Gobet. Madame Aw très souriante, dans son allocution insiste sur la formation des artisans des radios selon elle ces derniers peuvent faire des radios incontournable à cet outil aux services publics et non enviés les radios dites « normaux ».

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×